Varroa


Les micro-organismes efficaces ne vont pas directement lutter contre le varroa (bien que certaines recherches aillent actuellement en ce sens). Habeetat® va toutefois avoir un effet important sur certains symptômes secondaires. Tout d’abord sur le microclimat dans la ruche, et ensuite sur l’abeille touchée elle-même.

 

1.       Microclimat dans la ruche :

Autrefois, nous avions souvent recours à des produits chimiques pour lutter contre la mite Varroa.  Cela a toutefois aussi porté atteinte et a affaibli le microclimat dans la ruche. 

Le nettoyage ou le traitement d’une surface peut être comparé à l'élimination des bactéries présentes sur cette surface. Vous obtenez ainsi une surface vide, sur laquelle les bactéries néfastes peuvent tranquillement s’établir. En ajoutant immédiatement des bactéries positives, vous veillez à restaurer tout de suite un équilibre naturel et à lutter contre les bactéries et les champignons nocifs.  

Vous restaurez en outre le microclimat après des années de traitements chimiques.  

2.       L'abeille touchée :

Lorsqu’une abeille est touchée par la mite Varroa, elle présente plusieurs perforations de la membrane. Elle est donc plus sensible aux maladies à ces endroits. Si vous pulvérisez Habeetat® sur vos abeilles, vous ajouterez des bactéries positives sur les abeilles, et donc aussi autour de ces perforations. Le produit a donc un effet répressif sur les maladies. 

Pour en savoir plus sur la mite Varroa, consultez l’ouvrage suivant : "Varroa in de bijenteelt" - Dirk De Groeve - ISBN 978-90-815415-0-3

 

 

 
 
     
  2BEe bvba - Haeghensgoed 36 - 9270 Laarne - Belgium - info@habeetat.eu